Codes QR au cimetière

Les codes QR sur les pierres tombales sont de plus en plus demandés

Récemment, la demande de codes QR sur des pierres tombales a considérablement augmenté. De nombreux clients souhaitent qu'un code QR soit appliqué sur une pierre tombale existante. Avec la technique de sablage sous vide Tornado ACS, ce n'est pas un problème. Elle utilise le vide au lieu d'e la haute pression. Ce principe, protégé par un brevet, est une unité composée d'une puissante unité d'aspiration, d'une hotte de sablage et d'un réservoir de granulat.
L'application d'un code QR au format 20 x 20 cm sur place au cimetière dure environ 30 minutes.

Accès direct à Internet depuis le cimetière

Les trois cimetières juifs de Berlin l'utilisent déjà. Un code QR (Quick-Response-Code) est gravé à l'entrée. Le motif carré, en noir et blanc, est scanné avec l'appareil photo d'un smartphone et conduit dans ce cas sur une page commémorative en ligne. Deux tailleurs de pierre berlinois proposent déjà l'application de codes QR sur les pierres tombales. Ce faisant, le tailleur crée le code QR selon un modèle. Les proches du défunt sont eux-mêmes responsables du contenu, le tailleur de pierre se charge uniquement de la gravure.

À quelques exceptions près, les services administratifs des cimetières de la plupart des États semble ne semble pas s'y opposer. À Cologne, les QR Codes doivent être interdits. Les opposants prétendent que les contenus des sites liés sont incontrôlables - contrairement à la conception classique des tombes avec des fleurs et des bougies. Toutefois, la libéralisation sur les cimetières ne s'arrêtera pas. Les avantages du cimetière numérique sont évidents. Grâce à ces codes QR, le deuil et le souvenir sont mis à jour numériquement.

Le sablage sous vide facilite grandement le travail

Il existe plusieurs façons de créer un code QR. Ils peuvent être sculptés à la main, fraisés ou sablés. Toutefois, l'efficacité et la rapidité ne peuvent être garanties qu'avec le procédé breveté de sablage sous vide de systeco. Il permet d'appliquer des codes QR, mais également des graphiques et des photos sur la pierre dans l'atelier ou directement au cimetière. Même les plus petits détails peuvent être gravés avec une profondeur étonnante.

En premier lieu, le code QR souhaité doit être créé sur un PC, puis un film de sablage est créé à partir de ce dernier. Le film est  ensuite collé sur la surface du granit de la manière habituelle. La hotte de sablage est placée sur la surface à traiter et l'unité d'aspiration est mise en marche. La hotte de sablage adhère à la surface par le biais du vide obtenu. Le granulat est aspiré à la surface par une lance de sablage puis projeté à une vitesse d'environ 400 km/h. L'unité d'aspiration récupère l'abrasif directement. L'abrasif et les résidus de décapage sont séparés par le cyclone. Cela signifie que le sablage ne produit pas de poussière, que le travail est écologique et que l'abrasif ne doit pas être récupéré ou balayé ultérieurement. Avec le procédé de sablage sous vide, le travail est réalisé dans un circuit fermé et le granulat peut être réutilisé à multiples reprises (jusqu'à 100 fois).

Une alimentation électrique de 230 V est suffisante. Le sablage peut être effectué par n'importe qui car il ne requiert aucune connaissance spécialisée. Le circuit fermé de la machine de sablage permet de travailler sans produire de poussière et sans vêtements de protection. Sur notre site web, vous trouverez des informations complètes sur le procédé de sablage sous vide et les nombreuses possibilités des machines de sablage Tornado ACS.



La tendance est née en Asie du Sud-Est

Si l'on en croit les sociologues Matthias Meitzler et Thorsten Benkel, le code QR devrait encore un peu tarder pour des raisons techniques, surtout dans les cimetières. Les deux scientifiques font des recherches spéciales sur le « contexte funéraire » et se sont penchés également sur les cimetières dans le cadre de leur travail. Rien qu'en Allemagne, ils ont trouvé plus d'une douzaine de cimetières avec des tombes dotées d'un code QR. La numérisation avec un smartphone pour se rapprocher des défunts est actuellement le développement le plus innovant dans la culture funéraire. « La tendance est née en Asie du Sud-Est, mais l'Allemagne a très vite repris cette idée », explique M. Meitzler. « Le souvenir et le deuil sont techniquement améliorés et le code QR ouvre un espace alternatif ».